197 ans après

Découverte d’un corps d’un soldat (vraisemblablement servant dans les rangs britanniques) sur le lieu de la bataille de Mont Saint-Jean (ou Waterloo), 197 ans après les faits.

Le squelette est quasi intact et l’on peut observer le probable projectile qui l’a terrassé au niveau du poumon droit.

Il se dégage un je ne sais quoi d’émouvant de ce triste tableau.

Détail de la balle

Vue d'ensemble (look Mom, no head).

 

edit: http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20121212_00243346

 

 

Cette entrée a été publiée dans De facto..., Vivre. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à 197 ans après

  1. Chewie dit :

    Le poumon droit non ? Il est couché sur le dos là il me semble. Ça serait même pas loin du cœur dans ce cas. — Les experts à Uccle plage, ici.

  2. Chewie dit :

    en fait ma formulation était maladroite. comme tu évoquais la gauche dans ton post, la balle aura

  3. Chewie dit :

    … aurait été près du cœur, or s’il est couché sur le dos elle est dans le poumon droit, bref. Je veux un café.

  4. Cugel dit :

    Patron, la même chose sivouplé !

    😉

Répondre à Chewie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *